Catalogue du fonds numérique des manuscrits de Claude Louis-Combet


Bibliographie de Claude Louis-Combet


Romans, Récits, Nouvelles

Infernaux Paluds, Paris, Flammarion, 1970 ; rééd. La Sphère des Mères, contient : Infernaux Paluds, Voyage au centre de la ville, Mère des Croyants, avec une postface de l’auteur (sans titre), Corti, 2009.

Miroir de Léda, Paris, Flammarion, 1971.

Tsé-Tsé, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1972 ; rééd. Tsé-Tsé suivi de Mémoire de Bouche, avec une postface de l’auteur : « Pour une métaphysique de la succion », Corti, 2002.

Voyage au centre de la ville, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1974 ; rééd. La Sphère des Mères, Corti, 2009.

Mémoire de Bouche, Paris, La Différence, 1977 ; rééd. Corti, 2002.

Marinus et Marina, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1979 ; rééd. avec une postface de l’auteur : « Du fond de l’ambiguïté j’ai crié vers toi, Seigneur », Corti, 2002.

Blanc, ill. Roland Sénéca, Montpellier, Fata Morgana, 1980 ; rééd. 2005.

De la Terre comme du Temps, Paris, Lettres Vives, 1982.

Mère des Croyants, mythobiographie d'Antoinette Bourignon, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1983 ; rééd. La Sphère des Mères, Corti, 2009.

Beatabeata, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1985.

Le Roman de Mélusine, Paris, Albin Michel, coll. « Les Grands Mythes Fondateurs de l'Occident », 1986.

Le Chef de saint Denis, Dijon, Ulysse fin de siècle, 1987 ; rééd. Du sang dans les yeux, Fontaine-les-Dijon, Virgile, 2003.

Figures de nuit, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1988.

Le Bœuf-Nabu ou les Métamorphoses du Roi des rois, frontispice de Pierre Bettencourt, Paris, Lettres Vives, 1992.

Augias et autres infamies, Paris, José Corti, 1993. Traduction en roumain : Augias si alte infamii, Bucarest, editura Nemira, 2000. Traduction en russe, 2008.

Blesse, ronce noire, Paris, José Corti, 1995. Traduction en espagnol : Hiere, zarza negra, Mexico, editorial Aldus, 1998. Traduction en russe, 2008.

Rapt et Ravissement, Montolieu, Deyrolle éditeur, 1996.

Des Mères, frontispice de Felix de Recondo, Paris, Lettres Vives, 1996.

L'Âge de Rose, Paris, José Corti, 1997.

Passions apocryphes, frontispice d'Hélène Csech, Paris, Lettres Vives, 1997.

Larves et Lémures, Bédée, Folle Avoine, 1997.

Le Chemin des Vanités d'Henri Maccheroni, photographies d’Henri Maccheroni, Paris, José Corti, 2000.

Figures à l'orée, ill. Dado, Bruxelles, La Pierre d'Alun, coll. « La Petite Pierre », 2001.

, tirage de tête : gravure de Bérénice Constans, Bordeaux, Shushumnã, 2002.

Transfigurations, Paris, José Corti, 2002.

Du sang dans les yeux, ill. Bérénice Constans, Fontaine-les-Dijon, Virgile, 2003.

D'île et de mémoire, Paris, José Corti, 2004.

L'Heure canidée, ill. photographies d’Alain Controu, Paris, Léo Scheer, 2005.

Les Errances Druon, Paris, José Corti, 2005.

Visitations, Paris, José Corti, 2006.

La Fin de l’archipel, dessins et gravures de J. G. Gwezenneg, Cherbourg-Octeville, Isoète, 2007.

Magdeleine à corps et à Christ, photographies d’Elizabeth Prouvost, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2009.

Le Livre du fils, Paris, José Corti, 2010.

Gorgô, Paris, Galilée, 2011.

La Sœur du petit Hans, Paris, Galilée, 2011.

Missa pro utero Christi, dans Messe de saint Grégoire, Paris, Institut national d’histoire de l’art et Collège international de philosophie, éditions Ophrys, 2011.

L’Origine du cérémonial, Paris, José Corti, 2012.

Suzanne et les Croûtons, Strasbourg, L’Atelier contemporain, 2013.

Dérives, photographies d’Elizabeth Prouvost, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2014.

Le Nu au transept, photographies d’Yves Verbièse, Strasbourg, L’Atelier contemporain, 2014.

Bethsabée, au clair comme à l’obscur, Paris, éditions Corti, 2015.


Essais

L'Enfance du verbe, Paris, Flammarion, coll. « Textes », 1976.

Le Texte au-dedans, ill. Roland Sénéca, Rennes, Ubacs, 1981. Repris in Le Péché d’écriture.

Du sens de l'Absence, Paris, Lettres Vives, 1985.

Écrire de langue morte, Rennes, Ubacs, 1985 ; rééd. Mazamet, Babel éditeur, 1997.

Le Péché d'écriture, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 1990.

Les Yeux clos, frontispice d'Odilon Redon, Paris, Deyrolle éditeur, 1991.

Ouverture du cri, ill. Mechtilt, Saussines, Cadex, 1992.

Le Don de Langue, frontispice de Dado, Paris, Lettres Vives, 1992.

Dadomorphes et Dadopathes, ill. Dado, Paris, Deyrolle éditeur, 1992.

Miroirs du texte, Paris, Deyrolle éditeur, 1995.

Dado, le Sacre du Dépotoir, photographies de Domingo Djuric, Bruxelles, La Pierre d'Alun, 1996.

Ascétisme et Eudémonisme chez Platon (1962), Besançon, Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, 1997.

Louise du Néant. L'épreuve de l'abjection, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 1998. Repris in Des égarées.

Le Recours au mythe, Paris, José Corti, 1998.

Proses pour saluer l'Absence, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 1999.

Marie des Vallées, le silence et les mots, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 2000. Repris in Des égarées.

L'Homme du texte, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 2002.

Claudine Moine, couture et prière, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 2002. Repris in Des égarées.

Danser au-dedans, Montbozon, Montagne Froide, 2003.

Armelle Nicolas, domestique et mystique, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 2004. Repris in Des égarées.

Marie Teyssonnier dite Marie de Valence : Voyance et contemplation, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 2006. Repris in Des égarées.

Le Blockhaus de Dado : Fécamp, 2003-2006, Grainville-Ymauville, éd. CGB Galerie, « Les Hôtes du blockhaus », 2007.

Dado, les Oiseaux d’Irène, Paris, La Différence, « Les Irréguliers », 2007.

Des égarées. Portraits de femmes mystiques du xviie siècle français, Grenoble, Jérôme Millon, 2008.

Grand Siècle d’atopie, dessins de Ernest Pignon-Ernest, Paris, Galilée, 2009.

Des artistes, Presses Universitaires du Septentrion, 2010.

La Chambre aux gloses secrètes de Bérénice Constans, Besançon, éd. Virgile, 2010.

Portrait de Pierre Bassard à l’escarcelle de rêves, Baume-les-Dames, Æncrages, printemps 2011.

Des transes et des transis, dessins et photographies de Felix de Recondo, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2011.

Dado, dessins de Dado, Paris, Éditions Virgile, 2012.

Huysmans, au coin de ma fenêtre, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2012.

des films pour rien, dessins de Mechtilt, textes de Robert Sève et de Claude Louis-Combet, avec un inédit de Hélène Cixous, Mont-de-Laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2014.

Dado, de fer et d’os, contient Ossuaire de barbarie et l’Enfant d’Hérouval, photographies de Domingo Djuric, Paris, Maison Européenne de la Photographie, 2014.

Rue de la solitude Landier, ill. d’Henri Landier, Mont-de-Laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2015.

De l’intériorité, écrire, (avec la participation d’Aude Bonord), Grenoble, Jérôme Millon, 2015.

Invités de la Nuit, ill. Jacques Le Scanff, Paris, éditions Fario, 2017.


Poésie

La Mort est une enfant, ill. Frédéric Benrath, Béthune, Brandes, 1984.

Vacuoles, ill. Dado, Béthune, Brandes, 1987.

Le Petit Œuvre poétique, (contient : La Mort est une enfant, Vacuoles, Amazones et Centauresses, Poèmes inédits), tirage de tête : gravure de Frédéric Benrath, Paris, José Corti, 1998.

Corpus Christi, ill. Henri Maccheroni, Paris, Léo Scheer, 2001.

L'heure creuse, gravures de Marie-Thé Herbin, Mazamet, Babel Éditeur, 2001.

Memento, photographie d'Henri Maccheroni, Trans-en-Provence, Galerie Remarque, 2002.

Via Crucis, précédé de : « Un chemin de crucifié », Besançon, Néo éditions, 2003, rééd. revue et augmentée : Via Crucis. Le Chemin de Croix de Gabriel Saury, Mont-de-Laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2012.

Terpsichore et autres riveraines, ill. Bérénice Constans, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2004.

Ouvertures, ill. Marie Morel, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2004.

Cantilène et Fables pour les yeux ronds, ill. Bérénice Constans, Paris, José Corti, 2006.

Ô dieu, entaure-moi !, ill. Elizabeth Prouvost, Paris, Édite, 2010.

Asymptote, Gigondas, Atelier des Grames (édition courante), 2010.

De mémoire de Phalle, photos d’Elizabeth Prouvost, tirage confidentiel, Fontfroide, Fata Morgana, 2012.

Commencements du cercle, ill. Takesada Matsutani, Étuz, éditions Zéro, l’infini, 2012.

Paysage des limites, frontispice de François Béalu, Bédée, Folle Avoine (édition courante), 2012.

Lusitaniens, Rehezite, Fado, Terrivel et quelques autres, photographies de Tristan Jeanne-Valès, Phénix, 2014.

Jusqu’à s’inscrire en rien, poème-préface à Ces cris gravés, collectif, Dozulé (Calvados), éditions du Chameau, 2015.

Dichotomies suivi de Aube crucifère, ill. de Jean-Claude Terrier, Baume-les-Dames, Æncrages & Co, 2015.

Dits et médits de Lily Pute, ill. de Roland Sénéca, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2016.


Livres d'artistes

Transphallie, gravures de Gwezenneg, Paris, Les Impénitents, 1979.

Amazones et Centauresses, avec quatorze lithographies de Bernard Jobin, aux dépens de l’artiste, Arc-et-Senans, 1990.

Dits et Médits de Lily Pute, illustration de Roland Sénéca – Lily Pute I : texte autour de 5 gravures ; Cahier II : Destin de Lily Pute (1991) ; Cahier III : Du physique et quelquefois du cœur de Lily Pute (1991-1992) ; Cahier IV : Les Doigts de Lily Pute (1992) ; Cahier V : Lily sans frein (1992) – techniques mixtes, exemplaire unique, aux dépens de l’artiste, Douarnenez, 1991-1992.

Le Don de Langue, avec douze gravures de Dado, Les Gouptières, Alain Controu éditeur, 1992.

Larves et Lémures, gravures de Gwezenneg, Bédée, Folle Avoine, 1996.

Paysage des limites, gravures de François Béalu, Bédée, Folle Avoine, 1999. Édition courante, 2012.

Œdipus filius, poème accompagné de dix aquatintes de Christiane Vielle, Paris, Mirage, 1999.

Iris, gravures de Bérénice Constans, Bordeaux, Shushumnã, 2000.

L'Âge de Rose, exemplaire unique brodé par Élisabeth Thébaud, 2000.

Corpus Christi, dans la série Christs IV, sept lavis et un frontispice de Henri Maccheroni, aux dépens de l’artiste, Nice, 2000.

L'Homme à la licorne, gravures de Bérénice Constans, Bordeaux, Shushumnã, 2001.

Marinus et Marina, exemplaire unique brodé par Élisabeth Thébaud, 2002.

Cosmogonies, gravures de Cécile Reims, Paris, galerie Michèle Broutta, 2002. Repris in Visions Visitations Passions, éd. de Corlevour, 2008.

Géographies intérieures, gravure de Louis-René Berge, Paris, Berzelius, 2003.

Ophélie, deux peintures et collages de Marie Morel, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2004.

L'Heure canidée, gravures d'Alain Controu, aux dépens de l’artiste, Les Gouptières (Orne), 2005.

Bethsabée, à jamais, dessins de Bérénice Constans, Bordeaux, Shushumnã, 2007.

Anatomies végétales, gravures de Cécile Reims, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2007.

Asymptote, livre-objet d’Anik Vinay, Gigondas, Atelier des Grames, 2010.

Dado, de bric, de broc et de carnage, photographies de Domingo Djuric, Paris, Bertrand Dorny, 2011.

Unité zéro, ill. Bérénice Constans, Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 2011.

Des lointains, et au-delà, gouaches de Anne Walker, Paris, Bertrand Dorny, 2011.

Liée, une photographie de Henri Maccheroni, Nice, Les Cahiers du Museur, 2011.

Pietà nova, une photographie d’Elizabeth Prouvost, Nice, Les Cahiers du Museur, 2011.

Les Milésiennes, photographies d’Elizabeth Prouvost, accompagné d’un CD de Pierre Clémenti, Paris, La Liseuse, 2011.

Jean Rustin, de la nudité de l’être, illustrations Jean Rustin, Mers-sur-Indre, éditions Collodion, 2011.

Rustin, « Tête de nœud ! », dessins originaux de Jean Rustin, Paris, Virgile Legrand Éditeur, 2012.

L’Autre Edwarda, photographies d’Elizabeth Prouvost, Crest, La Sétérée-Jacques Clerc, 2012. Rééd. Edwarda, « Les guenilles Edwarda », Valence, éditions crbl, 2016.

Enfants de Saturne, photographies de Domingo Djuric, Bertand Dorny éditeur, 2013.

Dames de nuit, poèmes de Claude Louis-Combet et de Alain Freixe, photographies d’Elizabeth Prouvost, Nice, Les Cahiers du Museur, 2013.

Enfants de chimère, estampes originales de Henri Maccheroni, Nice, La Diane Française, collection « Musée de poche », 2014.

Dichotomies (extrait), encres de Jean-Claude Terrier, « Réminiscences (22) », Baume-les-Dames, Æncrages & Co, 2015.

Dames de lumière, Dames de cœur, texte de Claude Louis-Combet et d’Alain Freixe, photographies d’Elizabeth Prouvost, Nice, Les Cahiers du Museur, hiver 2015-2016.

La Veille, au soir, peintures de Germain Rœsz, 4 exemplaires H.C. écrits à la main, aux dépens de l’artiste, Strasbourg, 2016.


Catalogues raisonnés

L'œuvre gravé de Louis-René Berge, préface par C. L.-C., 1996.

Hélène Csech, dessins et monotypes, préface par C. L.-C., 1997.


Traductions

Anaïs Nin, La Maison de l'inceste, Paris, éd. des Femmes, 1975.

Otto Rank, L'Art et L'Artiste, Paris, Payot, 1976.

En collaboration avec Joseph Nass :

Erik Erikson, Adolescence et Crise, Paris, Flammarion, 1972.

Otto Rank, Volonté et Psychothérapie, Paris, Payot, 1976.


Cinéma

Les Tribulations de saint Antoine, moyen métrage de Thierry Zéno, texte de Claude Louis-Combet, Bruxelles, 1984.

De qui l’ombre portée, court métrage de Robert Sève, textes de Claude Louis-Combet et de Robert Sève, Saint-Maur-des-Fossés, 2010-1012.


Théâtre

Augias et autres infamies (trilogie)

I. Do, l'enfant-pot, mise en scène de Jean-Pierre Armand, Toulouse, Le Cornet à Dés, 1997. II. Augias, mise en scène de Jean-Pierre Armand, Toulouse, Le Cornet à Dés, 1998. III. Tsé-Tsé, mise en scène de Jean-Pierre Armand, Toulouse, Le Cornet à Dés, 2000.

Le Bœuf-Nabu, mise en scène de Philippe Honoré, Théâtre de Lons-le-Saulnier, 2000.

Blesse, ronce noire, mise en scène de Jacques Falguières, Théâtre d'Évreux, 2000.


Chorégraphie

L'inquiète quiétude d'une écriture, chorégraphie et interprétation par Valentine Verhaeghe, Compagnie Montagne froide, Théâtre de l'Espace, Besançon, décembre 2000.

Ostinato, chorégraphie de Francesca Lattuada inspirée du poème de Claude Louis-Combet : Terpsichore aux doigts de rose, interprétée par Rita Quaglia, Compagnie Festina lente, Théâtre de la Ville / les Abbesses, Paris, 2004.


Éditions

Jacques Boileau, Histoire des Flagellants (1701), texte présenté et annoté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 1986.

Jean Maillard, Louise du Néant ou Le triomphe de la pauvreté et des humiliations (1732), texte présenté et annoté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 1987.

Berbiguier de Terre-Neuve du Thym, Les Farfadets ou tous les démons ne sont pas de l'autre monde (1821), texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 1990.

Marguerite Porete, Le Miroir des simples âmes anéanties qui seulement demeurent en vouloir et désir d'amour, traduit de l'ancien français par Claude Louis-Combet, texte présenté et annoté par Émilie Zum Brunn, Grenoble, Jérôme Millon, 1991.

Stanislas Przybyszewski, De Profundis (1896), traduit de l'allemand par Félix Thumen, texte présenté par Claude Louis-Combet, Paris, José Corti, 1992.

Johann-Joseph von Görres, La Mystique divine, naturelle et diabolique (1836), traduit de l'allemand par Charles de Sainte-Foi, texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 1992.

Étienne Binet, Consolation et réjouissance pour les malades et personnes affligées (1627), texte présenté et annoté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 1995.

Stanislas Przybyszewski, Messe des Morts (1893), traduit de l'allemand par Nicole Taubes, préface par Claude Louis-Combet, Paris, José Corti, 1995.

Jacques Boileau, De l'abus des nudités de gorge (1677), texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 1995.

Jean Pierquin, Dissertation physico-théologique touchant la conception de Jésus-Christ dans le sein de la Vierge Marie sa Mère (1742), texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 1996.

Marbode, Poèmes des pierres précieuses, traduit du latin et présenté par Pierre Monat, postface par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 1996.

Madame Guyon, Le Cantique des Cantiques de Salomon, postface par Claude Louis-Combet, Bruxelles, La Pierre d'Alun, 1997.

Étienne Binet, Remèdes souverains contre la peste et la mort soudaine (1628), texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 1998.

Christophe Fiat, Texte au supplice, essai sur Georges Bataille, préface par Claude Louis-Combet, Colleville-Montgomery, Éditions 23, 1998.

Abbé Ozanam, Manuel des pieuses domestiques (1847), texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 1999.

R.P. Olivier Maillard, Histoire de la passion de Jésus-Christ, texte présenté par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, « petite collection Atopia », 2000.

François Tanazacq, La Suprême Abjection de la Passion du Christ, préface par Claude Louis-Combet : « Ayant lu et relu », Bruxelles, La Pierre d'Alun, 2001.

Miriam Silesu, Cinéraire, préface par Claude Louis-Combet : « La jeune fille, l'écriture et la mort », Castellare di Casinca, Lettres Vives, 2002.

Antonio Gallonio, Traité des instruments de martyre, préface de Claude Louis-Combet : « Un Musée chrétien des supplices », Grenoble, Jérôme Millon, 2002.

C. F. Ramuz, Vendanges, préface de Claude Louis-Combet : « L'enfance du paysage », Rezé, Séquences, septembre 2002.

Joris-Karl Huysmans, Sainte Lydwine de Schiedam, préface de Claude Louis-Combet : « Lydwine de Schiedam, figure de proue », Lyon, À Rebours, novembre 2002.

Patrick Saurin, La Fleur, le chant, la poésie au temps des Aztèques, préface de Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 2003.

Béatrice Bonhomme, Cimetière étoilé de la mer, préface de Claude Louis-Combet : « Le sang jusqu'aux mots », Colomars, Melis éditions, 2004.

Poèmes Aztèques, Chants à celui par qui l'on vit, postface de Claude Louis-Combet : « La Mort, la Fleur, le Chant », Bruxelles, La Pierre d'Alun, 2004.

R.P.I.H. Capucin, Devote Salutation des membres sacrez du corps de la glorieuse Vierge Mere de Dieu (1678), préface de Claude Louis-Combet : « Le droit de prier baroque », Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 2005. Repris in Des égarées, Millon, 2008.

C. F. Ramuz, Chant de notre Rhône, postface de Claude Louis-Combet : « D’un fleuve à l’unisson », Tours, les Amis de Ramuz, université François Rabelais, 2005.

Lord Shrewsbury, Les Vierges stigmatisées du Tyrol, préface de Claude Louis-Combet : « Le corps d’amour blessé », Grenoble, Jérôme Millon, 2007.

Yaël Cange, Petites pièces pour voix seule, préface de Claude Louis-Combet : « Une voix seule », Paris, L’Harmattan, 2007.

Sylvie Fabre G., Corps subtil, préface de Claude Louis-Combet : « Pays premier », Chauvigny, L’Escampette, 2009.

Anne-Marie Luminet, Rôdeuse éblouie de l’abîme, préface de Claude Louis-Combet, Paris, L’Harmattan, 2010.

Joël-Claude Meffre, Témoignage de la poussière, postface de Claude Louis-Combet : « Écrire ce qui ne peut s’écrire », Bruxelles, éditions de Corlevour, 2010.

Pierre Bassard, Couleurs, préface de Claude Louis-Combet : « En marge jusqu’au centre », Mont-de-laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2012.

Charles Rohaut de Fleury, Mémoire sur les instruments de la Passion de N.-S. Jésus-Christ, préface de Claude Louis-Combet : « Le poids de la Croix et le nombre de clous », Grenoble, éditions Jérôme Millon, 2012.

Yaël Cange, J’ai regret de vous, préface de Claude Louis-Combet : « Ouverture de la plaie », ill. Robert Groborne, Baume-les-Dames, Æncrages & Co, 2012.

Yaël Cange, L’En-Allée, préface de Claude Louis-Combet : « Paysage de la douleur », ill. Pierre Cordier et Gundi Falk, Bruxelles, La Pierre d’Alun, 2012.

Roland Sénéca, Le Cœur du sujet, préface de Claude Louis-Combet : « Le corps créateur », ill. de l’auteur, Mont-de-Laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2013.

« Sous le signe du nu », photographie de Natacha Nikouline, Paris, Work is Progress, 2012.

« Roland Sénéca – Des formes au bûcher », in Roland Sénéca, Brest, Musée des Beaux-Arts, 2012.

« J.-G. Gwezenneg ou la prolifération universelle », in Gwezenneg (collectif), Cherbourg, Éditions Isoète, 2013.

Jean Streff, Théorème de l’assassinat, préface de Claude Louis-Combet : « Le rêve du tueur tué », illustrations Richard Laillier, Lille, Les Âmes d’Atala, 2015.

Dom Thierry Ruinart, Introduction aux actes des martyrs, préface de Claude Louis-Combet : « Dom Ruinart et la martyrologie catholique », Grenoble, Jérôme Millon, 2016.


Textes en revue et préfaces diverses


1) Articles signés Claude Combet :

« Analyse psychologique du phénomène décrit par Stendhal sous le nom de cristallisation », Bulletin de l'École pratique de psychologie et de pédagogie de l'Université de Lyon, n° 3, janvier-février 1957. Repris in Claude Louis-Combet, Revue des Sciences Humaines, n° 246, 1997.

« Philosophie de l'École Moderne », Techniques de vie, n° 1, octobre 1959.

« Compte rendu du livre de F.J.J. Buytendijk : Le Football, une étude psychologique », Techniques de vie, n° 1, octobre 1959.

« Le sens des lointains dans le monde de l'adolescent et son expression poétique », Techniques de vie, n° 2, décembre 1959.

« Compte rendu du livre de Max Scheler : La Pudeur », Techniques de vie, n° 2, décembre 1959.

« Sens des lointains adolescents », L'Art enfantin, n° 2, mars 1960.

« Sens de l'expérience esthétique », L'Art enfantin, n° 3-4, juin-septembre 1960.

« L'expressionnisme enfantin », L'Art enfantin, n° 7-8, juin-septembre 1961.

« Réflexions sur l'utilisation pédagogique des techniques audio-visuelles », Techniques de vie, n° 11, décembre 1961.


2) Articles signés Claude Louis-Combet :

« Réponse à une enquête sur l'expérience », Mise en page, n° 1, 1972.

« La double voix de Bernard Noël », Givre, n° 2, 1976. Repris in Miroirs du texte.

« La fin de la phrase », Chronique des années de crise, le mensonge, éd. Recherches-Exit, 1978. Repris in Écrire de langue morte.

« Le Labarum », Ubacs, n° 6, mai 1979. Repris in Écrire de langue morte.

« Des mots de prédilection », Claude Louis-Combet aujourd'hui, Flammarion, 1979. Repris in Écrire de langue morte.

« Entretien avec Alain Poirson », France-Nouvelle, janvier 1980. Repris in Écrire de langue morte.

« Ad (te) clamamus, ad (te) suspiramus », Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 22, automne 1980. Repris in Écrire de langue morte.

« Le détour par l'hagiographie », Cahiers Obliques, n° 2, 1980. Repris in Écrire de langue morte.

« Écriture comme rien, écriture comme tout », Dérive, n° 9, 1980.

« Haute surveillance des mots », Ubacs, n° 7, janvier 1981. Repris in Écrire de langue morte.

« Communication de Claude Louis-Combet », Liberté : Le Sacré, la Littérature et le Profane, Montréal, juillet-août 1981.

« Yggdrasil », Europe, 1981. Repris in De la Terre comme du Temps.

« Le fils coupable », Obliques, 1981, (n° sur Kierkegaard). Repris in Miroirs du texte.

« Une métabiographie », L'Ire des vents, 1981, (n° spécial sur Michel Leiris). Repris in Miroirs du texte.

« L'écriture de la féminité », Magazine littéraire, janvier 1982. Repris in Écrire de langue morte.

« Les eaux de saint Allyre », Digraphe, 1982.

« Le projet mythobiographique », Orac'l, printemps 1983. Repris in Écrire de langue morte.

« Définition du lieu », Le Monde, 9 octobre 1983. Repris in Écrire de langue morte.

« Ultima Thule », Nulle part, mai 1985. Repris in Le Péché d'écriture.

« L'adieu de Pierre Dalle Nogare », Kanal Magazine, n° 11, juin 1985.

« Des mots d'absence », Noesis, 1985. Repris in Le Péché d'écriture.

« Un nouvel éditeur de textes anciens », Kanal Magazine, n° 19-20, avril-mai 1986.

« La nuit au soleil », Kanal Magazine, n° 23-24, août-septembre 1986.

« Des litanies de la bienheureuse Vierge Marie et de quelques-unes entre toutes », CHOROS, Musiques sacrées en Franche-Comté. Programme de concert, 1986. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Prosper Mérimée, l'hôtel de Cluny, Paris », Lieux d'Écrits, ouvrage collectif, éd. Royaumont, 1987.

« D'entre silence et cri », Les chemins Dupré, recueil en hommage à Georges Dupré, directeur de la librairie La Hune, Paris, 1987. Repris in Le Péché d'écriture.

« La tombe à son plus haut point », Cahiers du Schibboleth, n° 10, août 1988. Repris in Rapt et Ravissement.

« Celui qui aime… connaît Dieu » (I Jn 4, 7), Variations Johanniques, ouvrage collectif, Paris, Le Cerf, 1989. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Notes pour un portrait du plorant », Poésie 91, avril 1991. Repris in Le Petit Œuvre poétique.

« Le goût du martyre », Les Lettres françaises, été 1991. Repris in Miroirs du texte.

« Le nécessaire échec », Quai Voltaire, Revue Littéraire, n° 1, automne 1991. Repris in Miroirs du texte.

« Origine et fin du paysage », Les quatre saisons du Territoire. Tome IV. L'automne. Belfort, 1991. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« La Raison d'Ophélie », L'Autre, n° 2, 1991. Repris in Rapt et Ravissement.

« L'Entrée par la petite porte », Quai Voltaire, Revue Littéraire, n° 3, 1991. Repris in Miroirs du texte.

« Note de lecture », sur Continuum de Christian Hubin, L’Autre, n° 4, 1992.

« Précieux abîme », La Distance et l'Étreinte, Lionel Bourg, Aube Magazine, juin 1992.

« Stéphane, Henri et nous autres », Quai Voltaire, Revue Littéraire, n° 6, automne 1992. Repris in Miroirs du texte.

« Avant Pim après Pim, une voix d'écriture », Quai Voltaire, Revue Littéraire, n° 8, printemps 1993. Repris in Miroirs du texte.

« À la fin de l’innocence », entretien avec Denise Le Dantec, L’Âne, n° 56, oct.-nov. 1993.

« Réponse à une enquête sur les petites phrases », La Dérobée, n° 2, 1993. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Du corps agonique au corps mécanique, l'immobile traversée de Jean Reverzy », Quai Voltaire, Revue Littéraire, n° 11, printemps 1994. Repris in Miroirs du texte.

« Une solitude bien peuplée », sur Parlant seul de Christian Hubin, Rémanences, n° 3, septembre 1994.

« Des mots d'existence », Texte, Lecture, Interprétation, Grelis, volume 2, Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, 1994. Repris in Miroirs du texte.

« Une créature comme un livre », Voici Maître Eckhart, textes et études réunis par Émilie zum Brunn, Grenoble, Jérôme Millon, 1994. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Et lux perpetua », Poésie 95, avril 1995.

« Grande instance », Courant d'ombres, n° 1, printemps 1995. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« L'ouverture lumineuse », (La Mesure et le Flux, de B. Engel-Roux), Le Matricule des anges, n° 13, 20 août-20 octobre 1995.

« Dans l'absence des Lares et des Pénates », L'Obsédante, n° 5, automne 1995. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Réponse à la question : En quoi le fait d'écrire a-t-il modifié votre façon de lire ? », Contre-vox, n° 2, automne 1995.

« Telle était la sœur de Sœur Katrei », Le Nouveau Recueil, n° 37, décembre 1995. Repris in Passions apocryphes.

« Judasse », Interlope la curieuse, n° 13, décembre 1995. Repris in Passions apocryphes.

« O vere beata nox », La Nuit, ouvrage collectif, Grenoble, Jérôme Millon, 1995. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Un socle par résorption », (Ce qui est de Christian Hubin), Le Matricule des anges, n° 14, novembre 1995-janvier 1996.

« Silence au plein », Le Courrier de l'Unesco, mai 1996.

« De l'art d'écrire la peinture », (Aux déserts que l'histoire accable d'Henri Maldiney), Le Matricule des anges, n° 18, décembre 1996.

« Un coin de ciel », Interlope la curieuse, n° 14-15, décembre 1996. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« D'encre et de bronze », préface à Paul Gonez dans les forges du regard, Besançon, Cêtre, 1996.

« Mezza voce », Denise le Dantec, Les Campagnes heureuses, Vénissieux, Parole d'Aube, 1996.

« Fenêtres de l'âme », La Dérobée, n° 4, janvier 1997. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Paillasson », Le Matricule des anges, n° 19, mars-avril 1997. Repris in Proses pour saluer l’Absence, 1999.

« Le recours aux mythes et l'hagiographie perverse », Claude Louis-Combet, collectif sous la direction de José-Laure Durrande, Revue des Sciences Humaines, n° 246, avril-juin 1997.

« Une marge d'intériorité », Claude Louis-Combet, collectif sous la direction de José-Laure Durrande, Revue des Sciences Humaines, n° 246, avril-juin 1997.

« Quand le silence est au verbe », (Vision dans le silence, de Claude Margat), Le Matricule des anges, n° 20, juillet-août 1997.

« Entretien avec Jean-Christophe Millois », Autour de Claude Louis-Combet, Revue Prétexte, Carnet Hors-Série, n° 8, 1997. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Prurit », Autour de Claude Louis-Combet, Revue Prétexte, Carnet Hors-Série, n° 8, 1997. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Un instant infini », Encres Vives 226, spécial Jacques Ancet, 1997. Repris in Lieux d'Être, « Le temps n'a point de rive », automne 2002.

« Un reste de cœur nietzschéen », Théodore Balmoral, n° 26-27, 1997. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Le bœuf et la grenouille », Le Bel aujourd'hui, collectif sous la direction de Michel Lamart, Cadex éditions, 1997.

« Ombres d'homme en ville d'ombre », Lire Jean Reverzy, collectif sous la direction de Frédérique Martin-Scherrer, Presses Universitaires de Lyon, 1997.

« L'inquiète quiétude d'une écriture », Madame Guyon, (Actes du colloque de Thonon-les-Bains, 1996), Grenoble, Jérôme Millon, 1997.

« Science et nescience en l'écriture », Conférence, n° 6, printemps 1998. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« L'innocence de la nuit », Courant d'ombres, juin 1998.

« Épiphanie de Léda », Hesperis, revue des littératures contemporaines, printemps 1998.

« Spectre solaire », L'Animal, n° 5, été 1998. Repris in Proses pour saluer l’Absence, 1999.

« Les exilées d'Avalon », Le Nouveau Recueil, n° 48, septembre 1998. Repris in Proses pour saluer l'Absence, 1999.

« Entretien avec Claude Louis-Combet et Henri Lefebvre », précédé d'une préface, L'Œil de Bœuf, n° 16, octobre 1998.

« La prose serait-elle sans pourquoi ? », L'Œil de Bœuf, n° 16, octobre 1998.

« Imitatio Christi », Conférence, n° 7, automne 1998. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Éléments de bollandistique appliquée », Hagiographie, Revue des Sciences Humaines, n° 251, 1998. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Figures à l'orée », Le Nouveau Recueil, n° 50, mars-juin 1999. Nouvelle édition : Bruxelles, La Pierre d'Alun, 2001.

« Fiction et vérité. Le sens de l'autobiographie », Coulisses, n° 20, mai 1999.

« Du fantastique fantasmatique et, par là, d'Odile Massé », Verrières, n° 1, mai 1999.

« Noirceur du cœur, blancheur des mots », Poésie 99, n° 78, juin 1999. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« La fonction d'amnésie », Prétexte, Littératures contemporaines, été-automne 1999. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Le mal de blancheur », Conférence, n° 9, automne 1999 (partie I). Repris (partie I et partie II) in Transfigurations, Corti, 2002.

« Intra muros », supplément au Bulletin du Comité international contre la répression, Collectif Pour Faraj Bayrakdar, n° 31, novembre 1999.

« De l'encre et de l'échancrure », Ent(r)ailles, Passage d'encre, n° 10, 1999.

« Madame Guyon, traductrice et interprète du Cantique des Cantiques », Poésie et Bible de la Renaissance à l'Âge classique, 1550-1680, Actes du colloque de Besançon de mars 1997, Paris, Honoré Champion, 1999.

« Les larmes d'une truie », Autour du Bestiaire, Hôpital psychiatrique de Saumery (Loiret), 1999.

« De Georg Trakl à Georg Trakl. La genèse de Blesse, ronce noire », Semen 11, Texte-Lecture-Interprétation, volume III, 1999. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Roger Martin du Gard, Journal, Textes autobiographiques », Une Bibliothèque d'écrivains, collectif sous la direction de Jean-Marc Parisis, Paris, éd. du Rocher, 1999.

« Les reliefs du Banquet », Europe, Littérature et Philosophie, n° 849-850, janvier-février 2000. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Ce qui reste du Sacré après sa ruine », Les Saisons de la Danse, Cahier spécial n° 8 : Francesca Lattuada, mars 2000.

« L'Infranchissable », Le Nouveau Recueil, n° 54, mars-mai 2000. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Une trilogie maternelle », Coulisses, n° 22, mai 2000.

« L'heure creuse », L'instant d'après, n° 3, juin 2000. Nouvelle édition : Mazamet, Babel Éditeur, 2002.

« Tête de nœud ! », L'Atelier contemporain, n° 1, printemps-été 2000.

« De la littérature dans sa hâte et de l'écriture comme expédient », Conférence, n° 10-11, printemps-automne 2000. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Une écriture cosmophonique », Cahiers de la Bibliothèque Jacques Doucet : Silvia Baron Supervielle, n° 3-4, septembre 2000.

« Littérature et spiritualité : la collection Atopia », Claude Louis-Combet : mythe, sainteté, écriture, collectif sous la direction de Jacques Houriez, Librairie José Corti, coll. « Les Essais », octobre 2000.

« Écrire par défaut », Claude Louis-Combet : mythe, sainteté, écriture, collectif sous la direction de Jacques Houriez, Librairie José Corti, coll. « Les Essais », octobre 2000.

« Françoise Ascal ou la transparence du temps », Gare maritime, novembre 2000.

« Les Tribulations de saint Antoine », L'Atelier contemporain, n° 2, automne-hiver 2000.

« Objet d’infinie contemplation », Obliques, numéro spécial Maccheroni : 2000 photographies du sexe d’une femme, 2000.

« En marge de L'Âge de Rose », Des Saints, des Justes, collectif sous la direction d'Henriette Levillain, Paris, Autrement, 2000. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

Interview, (Trois questions à Claude Louis-Combet), Verrières, n° 5, janvier 2001.

« Le théâtre en son absence », Coulisses, n° 23, janvier 2001.

« Sur l'entreprise autobiographique », Conférence, n° 12, printemps 2001. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Face d'humanité », L'Atelier contemporain, n° trois, printemps-été 2001.

« Le Conciliabule », L'Atelier contemporain, n° trois, printemps-été 2001.

« De l'automythobiographie », Revue des Sciences Humaines : Paradoxes du biographique, n° 263, juillet-septembre 2001. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« La signature du corps », Les Cahiers de L'Herne : Stigmates, septembre 2001. Repris in Transfigurations, Corti, 2002.

« Crucifixa », Les Cahiers de L'Herne : Stigmates, septembre 2001. Repris in Transfigurations, Corti, 2002.

« Passion de Maure et Timothée », L'Atelier contemporain, n° quatre, automne-hiver 2001. Repris in Transfigurations, Corti, 2002. Repris in L’Ouvert, n° 1, 2008.

« Les Yeux clos », rééd. L'Atelier contemporain, n° quatre, automne-hiver 2001.

« Stèle pour un homme à hauteur de son mythe », in dossier Henri Maldiney, L'Atelier contemporain, n° quatre, automne-hiver 2001.

Extraits de deux lettres, Wonderland, n° 1, 2001.

« Icônes de la candeur et de la décadence de l'enfant », Imaginaires & Inconscient : Images d'enfance, Le Bouscat, L'Esprit du Temps, 2001. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« La chair serait-elle sans issue ? », Sur David Nebreda, Paris, Léo Scheer, 2001. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Cinéma Inferno », Le Nouveau Recueil, Champ Vallon, n° 61, décembre 2001-février 2002.

« Le philosophe sensible au cœur », Lignes : Un autre Nietzsche, février 2002. Repris in L'Homme du texte, Corti, 2002.

« Dits et Médits de Lily Pute et autres lilyputasseries », L'Atelier contemporain, numéro cinq, automne-hiver 2002.

« Les métamorphoses d'Éros », Claude Louis-Combet/Henri Maccheroni, NU(e), n° 27, septembre 2003.

« La beauté, la mort », Claude Louis-Combet/Henri Maccheroni, NU(e), n° 27, septembre 2003.

« Via poetica », Le Sacré aujourd'hui, précédé de Hommage à Michel Camus, sous la direction de Basarab Nicolescu, Paris, éd. du Rocher, 2003.

Réponse, sous forme de lettre, adressée à La Quinzaine littéraire, n° spécial : 882, « Pour qui vous prenez-vous ? », août 2004.

Entretien avec Claude Louis-Combet, par Ronald Klapka, Verrières, deuxième série - numéro 1, 2004.

« Oô, mythe et paysage », Verrières, deuxième série - numéro 1, 2004.

« Le nom de Crachat », NU(e), n° 30 : relectures de Pierre Jean Jouve 2, 2005.

« Du paraître comme de l’être : l’autoportrait », À visages découverts. Pratiques contemporaines de l’autoportrait, Centre régional d’art contemporain, Montbéliard, 2005.

« David Nebreda ou la nudité du geste », texte établi pour le séminaire à la Maison européenne de la photographie, Paris, Léo Scheer, hors commerce, 2005.

« Esquisse pour une effigie de Claude Mettra », Verrières, automne 2005.

« Du paysage comme du corps, en leur nécessité », in Claude Margat, L’Horizon des cent pas, Paris, La Différence, coll. « Les Irréguliers », 2005.

« La Comtesse, la Conteuse, le féminin du Livre », in Mélanges offerts à Jacques Houriez, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, 2006.

« A thing of beauty is a joy for ever », Le Nouveau Recueil, n° 80, septembre-novembre 2006.

« Qualis artifex pereo », Conférence, n° 23, automne 2006.

« Prosa major », Sorgue, n° 6, novembre 2006.

« Silence, on caquette », Regard : Pierre Bassard, décembre 2006.

« Qu’en sera-t-il du poème quand le poète aura tout effacé », accompagné d’articles et de lettres de C. L.-C., in Christian Hubin sans commencement, Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières, 2007.

« La Malsainte », in Un bouquet pour Dominique Aury, Mazamet, Babel-éditeur, juin 2007.

« Et noctium phantasmata », Sarrazine : Nuit, n° 10, juillet 2007.

« La sollicitation mystique. Parler de l’autre en parlant de soi, parler de soi en parlant de l’autre », in Les Enjeux philosophiques de la mystique, sous la dir. de Dominique de Courcelles, Grenoble, Jérôme Millon, 2007.

« De l’expérience jusqu’au mythe : la présence réelle », Conférence, n° 25, automne 2007.

« Une voix seule », préface de C. L.-C., in Petites Pièces pour voix seule, de Yaël Cange, Paris, l’Harmattan, 2007.

« Le corps au carré dans son habit de lignes », in Les Cartes à jouer du corps, de Roland Sénéca, Bédée, éd. Folle Avoine, 2008.

« Passive passion des origines », Conférence, n° 27, automne 2008.

« Sur l’état de grâce », in Visions Visitations Passions, éd. de Corlevour, 2008.

« Pour célébrer Franz Marc », in Visions Visitations Passions, éd. de Corlevour, 2008.

« Une bulle toujours ouverte », in Visions Visitations Passions, éd. de Corlevour, 2008.

« Pays premier », préface de C. L.-C., in Corps subtil, de Sylvie Fabre G., L’Escampette éditions, 2009.

« Éric Hurtado : des noces végétales du jour et de la nuit », in Le point aveugle, Grenoble, musée Hébert, 2009.

« La grandeur de l’œuvre de Jouve », Cahiers Pierre Jean Jouve : Jouve poète européen, n° 1, octobre 2009.

« Le bourreau et son double », in L’Affrontement et ses images, Champ Vallon, 2009.

« O crux ave, spes unica », Conférence, n° 29, automne 2009.

« Le cœur flamboyant », entretien avec Ian Geay, in Amer, n° 3, 2009.

« Ventanas del alma », in Más allá de la sospecha : un panorama de la narrativa francesa contemporánea, Mexico, Almadéa, 2009.

« Animal d’existence », in Contre-Attaques. Perspective 1 : Michel Surya, Al Dante/collectif, 2010.

« Comme pour tenter de dire l’être - en - suspens », Conférence, n° 30-31, printemps-automne 2010.

« Si le maître était là », médiathèque de Cavaillon, juillet 2010.

« Précieuse Pierre d’Alun », in Parti pris en duo, Bibliotheca Wittockiana, Bruxelles, La Pierre d’Alun, 2010.

« “Rencontres”, quatorze gravures de Roland Sénéca, vers 1972 », in Nouvelles de l’Estampe, n° 231, juillet-septembre 2010.

« La compagnie des bêtes », à propos de Odile Massé, in Imaginaire et inconscient : Des masques, L’Esprit du Temps, Le Bouscat (Gironde), n° 26, janvier 2011.

« L’ombre portée de la Montagne Noire », in Nouvelles de l’Estampe, n° 233-234, décembre 2010-février 2011.

« Tête de nœud ! » sur Jean Rustin, première édition : L’Atelier contemporain, n° 1, 2000. Repris in Jean Rustin, Paris, Éditions Virgile, 2011.

« Face d’humanité » sur Jean Rustin, première édition : L’Atelier contemporain, n° 3, 2001. Repris in Jean Rustin, Paris, Éditions Virgile, 2011.

« Organes, organum, organon », in Jean Rustin, Paris, Éditions Virgile, 2011.

« Victor Hugo, d’abord et ensuite », Revue des Sciences Humaines, n° 302, 2011.

« De la Nuit primale », illustré par Kristian Desailly, in ainsi va la nuit, éditions Voix d’encre, n° 8, 2011.

« Entre les lignes », lettres insérées en post-face à Julien Cassel, Quelque part dans un utérus, Grenoble, éditions de la Fourmilière, 2011.

« Afin de voir et comme toucher ce qui est dit », in Amer, n° 5, 2011.

« Sur l’entreprise autobiographique », in Conférence, n° 33, automne 2011.

« Du champ psychique au champ spirituel : de l’abandon aux mots », in Insistance, n° 7, octobre 2012.

« Hommage à Louis-René Berge », in Art et Métiers du Livre, n° 296, mai-juin 2013.

« Gaspard de mots et d’amitié », Hommage Gaspard Olgiati, in Tire-Lignes, CRL Midi-Pyrénées, n° 11, avril 2013.

« Madeleine aux cheveux de lin », in Marie Madeleine de la religion à l’art, Dijon, Faton, Religions & Histoire, n° 53, nov.-déc. 2013.

« Entretien avec Pierre Jourde », in Bulletin de la Société J.-K. Huysmans, n° 106, 2013.

« «Elizabeth Prouvost, effluence et effusion des corps, passé minuit », in Préau des collines, n° 14, 2014.

« L’écriture de l’intériorité », in Esthétique et Spiritualité, n° III, « À l’école de la vie intérieure. Approches interdisciplinaires », Fernelmont (Belgique), E.M.E., 2014.

« Mon maître », in L’Ouvert (revue Henri Maldiney), n° 7, 2014.

« Animaux de désir, animaux de malheur », in Romanesques, revue du Centre d’études du roman et du romanesque, hors-série, sous la direction d’Alain Romestaing et Alain Schaffner : “Animaux d’écriture : le lien et l’abîme”, Paris, Classiques Garnier, 2014.

« Impasse des limbes », in Lettres comtoises, n° 9, “Frontières”, décembre 2014.

« De la chair comme du verbe », in Mobile album international, n° 3, “Performance, body, fiction”, 2015.

« Le rappel des chimères », catalogue d’exposition d’Alain Controu, in Chimères, Dreux, 2015.

« Incitation au rêve », catalogue Fata Morgana : un goût du livre, 50 ans de dialogue avec auteurs et artistes, musée Paul Valéry, Sète, 2015.

« Ma façon d’aimer », entretien avec “La Femelle du Requin”, in Vertiges de la lenteur [La Femelle du Requin], Le Rayol, Le Tripode, 2015.

« Le reflux d’une dilection », Europe, n° 1034-1035, juin-juillet 2015 (numéro sur Pierre Klossowski).

« L’écrivain chrétien le plus libre », Le Magazine littéraire, n° 561, novembre 2015 (numéro sur Pascal).

« Claudel, en retrait, mais au cœur toutefois », Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 217, “Claudel et les écrivains contemporains”, 2015.

« Henri Maccheroni, la queste de la figure promise », in Henri Maccheroni, des attitudes sociocritiques à l’archéologie virtuelle, Bibliothèque municipale à vocation régionale de Nice, 2015.

« Formes de la déchirure et du cri », préface à Acuti, Dans l’Antre, nue, Mont-de-Laval, L’Atelier du Grand Tétras, 2015.

« Réginald Scot : La sorcellerie démystifiée », Europe, n° 1043, mars 2016.

« Au terme de l’œuvre : Louis-René Berge, graveur buriniste », Nouvelles de l’Estampe, n° 254, printemps 2016.

« À notre place de chair, l’acier veillera », in Sculpture parmi les mots, catalogue de l’exposition Jacques Clerc à Grignan, 18 juin-4 septembre 2016.

« La Magdeleine au carrefour des lettres », préface à Marie Madeleine I (textes de Pierre de Bérulle, Charles de Saint-Paul, Jean Desmarets de Saint-Sorlin, Lacordaire), Grenoble, Jérôme Millon, coll. Atopia, 2016.

Carte d’invitation pour l’exposition de Bérénice Constans à la bibliothèque municipale de Bordeaux, 2016.

« Après lecture », postface à Roland Chopard, Sous la cendre, Castellare di Casinca, éditions Lettres Vives, 2016.

« Hadewijch des lointains », in Nunc [éd. de Corlevour], n° 40, octobre 2016.

« Une relation inaccomplie », in Nunc [éd. de Corlevour], n° 41, collectif sur Vincent La Soudière, février 2017.


Études

Françoise Malaurie, « Construction et déconstruction du mythe dans la littérature contemporaine », Oracl, Poitiers, printemps 1983.

José-Laure Durrande, « L'homme superflu », Littérature, n° 65, février 1987.

José-Laure Durrande, « Exposition de Louis-Combet », Revue des Sciences Humaines, n° 210, tome LXXXI, avril-juin 1988.

Maryvonne Saison, « L'œuvre en écho », Revue d'esthétique, n° 16, 1989.

Marie-Anne Macé, « Claude Louis-Combet : variations autour de l'initiation », Le roman français des années 1970, Presses Universitaires de Rennes, avril 1995.

José-Laure Durrande, Claude Louis-Combet. L'œuvre de chair, Presses Universitaires du Septentrion, coll. « Objet », Lille, 1996.

Collectif, Claude Louis-Combet, Revue des Sciences Humaines, n° 246, Lille, avril-juin 1997.

Collectif, Autour de Claude Louis-Combet, Revue Prétexte, Carnet Hors-Série, n° 8, juin 1997.

François Duyckaerts, « Du sens de l'Absence, de Claude Louis-Combet », Cahiers de Psychologie clinique : L'Absence, n° 8, De Boeck Université, Louvain, 1997.

Collectif, Claude Louis-Combet, L'Œil de Bœuf, n° 16, octobre 1998.

Jean-Christophe Millois, « Péchés d'écriture. Claude Louis-Combet : Blesse, ronce noire », Écritures contemporaines I - Mémoires du récit, Revue des Lettres Modernes, 1998.

Gérard Bonnet, « Du carnet intime de Lucie à la mythobiographie de Claude Louis-Combet. Convertir le trauma », Écriture de soi et trauma, sous la direction de Jean-François Chiantaretto, Paris, Anthropos, 1998.

Jacques Poirier, Article “Louis-Combet”, in Dictionnaire des Lettres françaises, le XXe siècle, Paris, Librairie générale française, Le Pochothèque, 1998.

Valéry Hugotte, « Une esthétique de la bisexualité », L'un(e) miroir de l'autre, Clermont-Ferrand, C.R.L.M.C., 1998.

J.-P. Jossua, Bulletin de théologie littéraire, Revue des Sciences philosophiques et théologiques, n° 2, tome 83, avril 1999.

Maïa Bouteillet, « Genèse d'une écriture » (sur Le Recours au mythe), Verrières, n° 1, mai 1999.

Collectif, Claude Louis-Combet, Coulisses, n° 20, Besançon, mai 1999.

Pierre Ouellet, « Mythographie : l'enfance de l'être », Spirale, n° 30, Montréal, juillet-août 1999. Repris in Asiles. Langues d'accueil, Québec, Fides, 2002.

Richard Blin, « Claude Louis-Combet : Le Recours au mythe », Le Nouveau Recueil, n° 52, septembre-novembre 1999.

Frédérique Martin-Scherrer, « “Le recours au mythe” de Claude Louis-Combet », La Polygraphe, n° 6, 1999.

Axel Gasquet, « El silencio de Eros : La escritura de Claude Louis-Combet », Amadis, L'absence & l'effacement, n° 3, Brest, Université de Bretagne Occidentale, 1999.

Marie Miguet-Ollagnier, « Claude Louis-Combet : un Moi éclairé par le mythe », Les voisinages du moi, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, 1999.

Dominique Viart, Le Roman français au XXe siècle, Paris, Hachette Supérieur, coll. « Les Fondamentaux », 1999, p. 135.

Richard Blin, « Proses pour saluer l'Absence », Le Mensuel littéraire et poétique, n° 276, janvier 2000.

Anne Thébaud, « Claude Louis-Combet : Proses pour saluer l'Absence », Le Nouveau Recueil, n° 54, mars-mai 2000.

Collectif, Claude Louis-Combet adapté au théâtre (1), Coulisses, n° 22, Besançon, mai 2000.

Hubert Haddad, « Claude Louis-Combet en salutaire perdition », Les Scaphandriers de la rosée, Paris, Fayard, août 2000.

Collectif sous la direction de Jacques Houriez, Claude Louis-Combet – mythe, sainteté, écriture, Paris, José Corti, coll. « Les Essais », octobre 2000.

Anne Thébaud, « L'origine du monde », La Quinzaine littéraire, n° 796, du 16 au 30 novembre 2000.

Richard Blin, « Ouverture en plein secret », Le Mensuel littéraire et poétique, n° 285, novembre 2000.

Marie Miguet-Ollagnier, « Baubô, cœur d'une trinité féminine dans quelques œuvres de Claude Louis-Combet », La Licorne, n° 55, décembre 2000.

Collectif, Claude Louis-Combet adapté au théâtre (2), Coulisses, n° 23, Besançon, janvier 2001.

Bernard Vargaftig, « Portrait imaginaire de Claude Louis-Combet », avec deux photographies de Henri Maccheroni, aux dépens de l'artiste, mars 2001.

« Claude Louis-Combet », Des écrivains en Franche-Comté, mars 2001.

Daniel Leuwers, (sur Le Chemin des Vanités), Autre Sud, n° 12, mars 2001.

Léa Desmots, (sur Le Chemin des Vanités), Art Sud, n° 30, avril 2001.

Stéphanie Boulard, « De l'Ombilic aux limbes : la figure de Mélusine dans l'œuvre de Claude Louis-Combet », Littérature, n° 126, juin 2002.

Richard Blin, « Une impitoyable beauté » (sur Transfigurations, L'Homme du texte), Le Matricule des Anges, n° 41, novembre-décembre 2002.

Anne Thébaud, « Manière noire » (sur Transfigurations, L'Homme du texte), La Quinzaine littéraire, n° 843, 1er décembre 2002.

David Houston Jones, [compte rendu de : Le Chemin des Vanités d'Henri Maccheroni], in World litterature today, University of Oklahoma, winter 2002.

France Marchal-Ninosque, « Le romancier Claude Louis-Combet, directeur de la collection Atopia : de l'hagiographie à la mythobiographie », Travaux de Littérature : L'Écrivain éditeur, vol. 2, XIXe et XXe siècles ; XV, 2002.

Stéphane Lavauzelle, Cyclicité et déchirure dans l'œuvre de Claude Louis-Combet, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, 2002.

Jacques Houriez, « L'Homme du texte de Claude Louis-Combet », Coulisses, n° 27, janvier 2003.

Richard Blin, « Jusqu'au cœur des entrailles », Le Mensuel littéraire et poétique, n° 308, janvier 2003.

Éric Loret, « Mélusine à fantasmes », Libération, jeudi 17 avril 2003.

Éric Loret, « Louis-Combet alma matière », Libération, jeudi 17 avril 2003.

Francine de Martinoir, « Louis-Combet, “sur le terrain des réminiscences” », La Croix, jeudi 22 mai 2003.

Entretien avec Pierre Jourde, « Mythes et existence », L'Imbécile de Paris, n° 3, septembre 2003.

Collectif, Claude Louis-Combet/Henri Maccheroni, NU(e), n° 27, Nice, septembre 2003.

David Houston Jones, « Sex, Sainthood and the Other Body : Writing Icons in Claude Louis-Combet and David Nebreda », French Cultural Studies 14/2, Sage Publications, 2003.

France Marchal-Ninosque, « Des enfants et des mères. Les jeux interdits dans les nouvelles de Claude Louis-Combet », Eidôlon : La littérature et le jeu du XVIIe siècle à nos jours, n° 65, Bordeaux, Université Michel de Montaigne, février 2004.

J.-P. Jossua, Bulletin de Théologie littéraire, (sur la réédition de Marinus et Marina et sur Du sang dans les yeux), tome 88, n° 2, avril-juin 2004.

Stéphanie Boulard, « Esquisse de cartographie : la figure de l'Ouroboros chez Claude Louis-Combet », Roman 20-50, n° 37, Lille, juin 2004.

Patrick Saurin, « Yasunari Kawabata et Claude Louis-Combet. Deux étranges regards », Place au[x] Sens, n° 9, été 2004.

Entretien avec Corinne Enaudeau, Rue Descartes, n° 43, Collège international de Philosophie, Paris, PUF, 2004.

Gérard Bonnet, Symptôme et conversion, Paris, PUF, coll. « Bibliothèque de psychanalyse », 2004.

Richard Blin, « Insondable dissonance », Le Mensuel littéraire et poétique, n° 327, janvier 2005.

Adrien Gür, « Claude Louis-Combet et la “langue des abîmes” », Littératures : L'écrivain et sa langue : romans d'amour de Marcel Proust à Richard Millet, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2005.

Laetitia Logié, « Pierre Jean Jouve et Claude Louis-Combet », NU(e), n° 30 : Relectures de Pierre Jean Jouve 2, 2005.

Thierry Guichard, « Le sacre de l'obscénité », Le Matricule des Anges, n° 63, mai 2005.

John Taylor, « Letter from France », Context, n° 17, Normal, Illinois, Dalkey Archive Press, spring 2005.

Dominique Viart et Bruno Vercier, La Littérature française au présent, Paris, Bordas, 2005.

Stéphanie Boulard, « Entre fantasmagories et fantasmes : les contes mystiques de Claude Louis-Combet », in Lettre de Nunc, n° 2, Courlevour, 2006.

David Houston Jones, World Litterature in Review, may-june 2007.

France Marchal-Ninosque, « Anima et animal. Le bestiaire de Claude Louis-Combet au service de l’hermaphrodisme », in De l’éventail à la plume. Mélanges offerts à Roger Marchal, Presses universitaires de Nancy, 2007.

Rafaël Mathieu, « Dans la gangue matricielle », Les Identités remarquables, Busloup, Le Moulin de l’Étoile, 2007.

Stéphane Lavauzelle, « Claude Louis-Combet et l’enlisement automnal », in L’Automne, Alain Montandon dir., Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2007.

Bernadette Engel-Roux, « La Fin de l’archipel », Le Mensuel littéraire et poétique, n° 361, automne 2008.

Pierre Jourde, « Le Chemin des Vanités d’Henri Maccheroni », in Littérature monstre, L’Esprit des péninsules, 2008.

Frédéric Sounac, « Le “moi tardif”. Gottfried Benn et Georg Trakl au miroir de Pierre Mertens et Claude Louis-Combet », RHLF, n° 1, 2008.

Basarab Nicolescu, « Improbabila calatoria – reflectii în jurul operei lui Claude Louis-Combet », În oglinda destinului, Bucarest, ed. Ideea Europeana, 2009.

Sara Di Santo Prada, « Quelques exemples de transposition de rêves nocturnes dans l’œuvre de Dino Buzzati et Claude Louis-Combet », in Bachelardiana, Naples, 2010.

Aude Bonord, « Hagiographes de la main gauche », in Variations de la vie de saints au xxe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2011.

Philippe Bonnefis, Claude Louis-Combet, d’un trait d’union, Paris, Galilée, 2012.

Jean-Pierre Jossua, « Bulletin de théologie littéraire » (sur L’Origine du cérémonial et sur Huysmans au coin de ma fenêtre), Revue des Sciences philosophiques et théologiques, n° 97, 2013.

Stéphanie Boulard, « Fantasmes du mythe chez Claude Louis-Combet : Gorgô ou la transposition de la terreur », in Chances du roman charmes du mythe. Versions et subversions du mythe dans la fiction francophone depuis 1950, dir. Marie-Hélène Boblet, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2013.

Cécile Croce, « Les corps de Méduse », idem.

Alain Romestaing, « Miroir de Léda de Claude Louis-Combet : usages mythobiographiques de l’animalité », idem.

Sara Emilia Di Santo Prada, « Dino Buzzati et Claude Louis-Combet entre la chair et l’âme », Lille, Atelier national de reproduction des thèses, 2013.

Stéphanie Boulard, « Fantasmes, possession et métamorphoses. L’éros animal chez Claude Louis-Combet », in Romanesques, revue du Centre d’études du roman et du romanesque, n° hors série, “Animaux d’écriture : le lien et l’abîme”, sous la direction d’Alain Romestaing et Alain Schaffner, Paris, Classiques Garnier, 2014.

Aude Bonord, « Imaginaires de la conversion dans la littérature non confessionnelle (XXe-XXIe siècles) », in La Conversion. Textes et réalités, sous la direction de Didier Boisson et Élisabeth Pinto-Mathieu, Presses Universitaires de Rennes, 2014.

Sophie Laroque-Texier, « Une incarnation de l’énonciation », in Études sur huit récits contemporains, Fernelmont (Belgique), EME Éditions, coll. « Proximités, littératures », 2014.

Aude Bonord, « L’anonymat, une mythologie de l’auteur contemporain ? (Cendrars, Dhôtel, Michon, Sylvie Germain, Louis-Combet) », in Retour à l’auteur, sous la direction de Joël Loehr et Jacques Poirier, Reims, Épure, 2015.

Stéphanie Boulard, « Attention transgression ! Science et perversité dans Augias de Claude Louis-Combet », in Rencontres Jules Verne. La science : jusqu’où explorer ?, sous la direction de Philippe Mustière et Michel Fabre, Nantes, éd. Coiffard, 2015.

Stéphanie Boulard, « Claude Louis-Combet : (re)lire Augias(se) », in Nouvelles Francographies, volume 5, nouvelle série, 2015.

Sara Emilia Di Santo Prada : « Claude Louis-Combet et les miroirs de l’orgueil », Lettres comtoises, n° 10, décembre 2015.

Daniel Vidal, La faute-Dieu. Famine et faillite du sacré chez Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 2016.

Aude Bonord, « Le côté lumineux de la force. Mutations de la vertu de Force dans quelques fictions des xxe et xxie siècles (Joseph Delteil, Blaise Cendrars, André Dhôtel, Sylvie Germain, Claude Louis-Combet) », in Travaux de littérature publiés par l’ADIREL, tome XXIX, Genève, 2016.

France Marchal-Ninosque, « Claude Louis-Combet devant l’art contemporain : “Les charmes de l’horreur” », in L’expérience de la beauté. Mélanges en hommage à Lise Sabourin, réunis par Florence Fix, Paris, Honoré Champion, 2016.


Revue des Sciences Humaines

Claude Louis-Combet

(textes réunis par José-Laure Durrande, in RSH, n° 246, avril-juin 1997)

Jean-François Feuillette, « Claude Louis-Combet : une écriture sous l'œil du Sacré »

Bernard Noël, « La revie est mentale »

Maryvonne Saison, « Écrire l'écriture, ou la réflexion fondatrice »

Salah Stétié, « De l'échec comme dimension de l'œuvre »

Christian Hubin, « De l'écriture comme rupture et médiation »

José-Laure Durrande « Vocation ou portrait sonore »

Claude Louis-Combet, « Le recours aux mythes et l'hagiographie perverse »

Gérard Bonnet, « De l'affirmation narcissique à l'affirmation du sexe »

Béatrice Marbeau-Cleirens, « Mère, foi et identité chez Claude Louis-Combet »

François Migeot, « Augias, des écuries aux écrits »

Michel Camus, « La dimension tragique de l'éros dans le Voyage au centre de la ville »

Jacques Bril, « 'Anarxæh (Anarkè) : Origine et Politique au fil d'une lecture de Claude Louis-Combet »

Inédit

Claude Louis-Combet, « Une marge d'intériorité »

Document

Claude Louis-Combet : Analyse psychologique du phénomène décrit par Stendhal sous le nom de cristallisation

Bibliographie


Revue PRÉTEXTE

Autour de Claude Louis-Combet

Carnet Hors-Série, n° 8, juin 1997

OUVERTURES :

Jean-Christophe Millois, « Claude Louis-Combet et le texte au-dedans », notes pour une présentation

Entretien avec Claude Louis-Combet et Jean-Christophe Millois

ÉTUDES :

Chantal Colomb, « Claude Louis-Combet : le mot manquant »

Valéry Hugotte, « Pour un battement de cils »

Michel Camus, « La dimension tragique de l'éros dans le Voyage au centre de la ville »

José-Laure Durrande « Histoires malsaintes »

RÉSONANCES :

Bernard Noël, « Lettre à Claude Louis-Combet »

Françoise Ascal, « Un sentier dans l'humus »

Nicolas Ragonneau, « Claude Louis-Combet, sed non satiatus… »

Corinne Bayle, « Une lecture de Claude Louis-Combet : le cœur déchiré »

Pierre Richard, « Présence de Claude Louis-Combet »

Philippe Barthoneuf, « La dynamique du désir »

Jacques Ancet, « Blesse, ronce noire »

Yves Peyré, « L'appel du mystère »

Christian Hubin, « Profil(s) »

Bernard Vargaftig, « Pour Claude Louis-Combet »

INÉDIT :

Claude Louis-Combet, « Prurit »

BIO-BIBLIOGRAPHIE

PRÉSENTATION DES AUTEURS


Revue L'ŒIL-DE-BŒUF

Entretien avec Claude Louis-Combet (et un texte inédit)

(Revue littéraire trimestrielle, n° 16, octobre 1998)

– Dessins de Hélène Csech –

Éditorial : Paul de Sinety

Entretien avec Claude Louis-Combet et Henri Lefebvre, précédé d'une préface

Dominique Autié, « L'écriture sainte de Claude Louis-Combet »

Hubert Haddad, « En salutaire perdition »

Patrick Krémer, « Le mythe de l'androgyne dans l'œuvre de Claude Louis-Combet »

José-Laure Durrande, « Mandala »

Frédérique Martin-Scherrer, « Miroir de la critique »

Pierre Perrin, « Le désir de l'âme chez Claude Louis-Combet »

Sylvia Baron Supervielle, « Un art qui naîtra du sang du cœur »

Stéphanie Boulard, « Sine Nomine »

Guillaume Grandgeorges, « De la chair et de l'invisible »

Olivier Bervialle, « Fragments de notations »

Odile Massé, « Dans le fond de ma peur »

Brigitte Guilbaud, « En deçà de la parole »

Bertrand et Fabienne Fillandeau, « Note de l'éditeur »

un inédit

Claude Louis-Combet, « La prose serait-elle sans pourquoi ? »

biographie

bibliographie


Revue Coulisses

(n° 20, mai 1999)

France Marchal, « Le temps des écrivains à l'université – Rencontre avec Claude Louis-Combet »

Laurence Floerchinger, « Judasse : souffrance d'un désir inassouvi »

Claude Louis-Combet, « Fiction et vérité. Le sens de l'autobiographie »

Lucile Garbagnati, « Augias : du récit à la scène »

Revue Coulisses

(n° 22, mai 2000)

Claude Louis-Combet, « Une trilogie maternelle »

Jacques Houriez, « Tsé-Tsé »

Jacques Houriez, « La maternité de la ville chez Claudel et Louis-Combet »

Jacques Houriez, « le Bœuf-Nabu »

Revue Coulisses

(n° 23, janvier 2001)

Claude Louis-Combet, « Le théâtre en son absence »

(D'après l'adaptation de Blesse, ronce noire par Jacques Falguières au théâtre d'Évreux, en mai 2000)

Jacques Houriez, « Impressions »

Par Lucile Garbagnati : Entretien avec Jacques Falguières et Hélène Lausseur

Alain Jouffroy, « L'art de Matsutani »

(D'après la chorégraphie de Valentine Varhaeghe, inspirée d'une conférence de Claude Louis-Combet, « L'inquiète quiétude d'une écriture », en décembre 2000)

Lucile Garbagnati, « Impressions, la mise en réseau des arts et du commentaire philosophique »

Par Lucile Garbagnati : Entretien avec Valentine Verhaeghe


Claude Louis-Combet

mythe, sainteté, écriture

(sous la direction de Jacques Houriez)

José Corti, « Les Essais », octobre 2000

PRÉFACE

Françoise Ascal, « L'expérience de la nuit dans l'œuvre de Claude Louis-Combet »

Gérard Bonnet, « Carnet intime et mythobiographie. Deux modalités du récit »

Christian Bourg, « Cette souffrance muette, cette existence des marges que rencontre le clinicien dans sa pratique »

Dominique de Courcelles, « Entrée dans L'Âge de Rose et adresse à Claude Louis-Combet »

Bertrand Degott, « L'écriture des nouvelles de Figures de nuit à Augias »

José-Laure Durrande, « Il n'y a rien dans le miroir »

Jacques Houriez, « Claude Louis-Combet entre Nietzsche, Platon et saint Paul »

Christian Hubin, « L'aveuglée »

Valéry Hugotte, « Pour un battement de cils »

Claude Louis-Combet, « Littérature et spiritualité : la collection Atopia »

Claude Louis-Combet, « Écrire par défaut »

Claude Margat, « L'idéal de sainteté dans l'œuvre de Claude Louis-Combet. Analyse du Bœuf-Nabu »

François Migeot, « Une virgule dans un texte qui bouillonne (une lecture de “stabat Filius” in Passions apocryphes) »

Marie Miguet-Ollagnier, « L'imagination mythique dans Marinus et Marina de Claude Louis-Combet »

Jean-Christophe Millois, « Claude Louis-Combet, note sur Blesse, ronce noire »

Jacques Poirier, « Clôture, béance, extase dans l'œuvre de Claude Louis-Combet »

Maryvonne Saison, « Écriture de l'exil. Ouverture »

Bernard Vargaftig, « Le sens de la faille »

BIBLIOGRAPHIE


Revue NU(e)27

(n° 27, septembre 2003)

Claude Louis-Combet

Henri Maccheroni

Bernard Vargaftig, « Le portrait imaginaire »

Entretien Claude Louis-Combet : avec Tessa Tristan

Claude Louis-Combet, « Les métamorphoses d'Éros »

Stéphane Lavauzelle, « Le Murmure des patiences au bord de Transphallie »

Frédérique Joseph-Louvery, « Pour commencer : deux récits de Claude Louis-Combet »

José-Laure Durrande, « Une autobiographie radicale »

Pierre Jourde, « Le Chemin des Vanités d'Henri Maccheroni »

Claude Louis-Combet, « La beauté, la mort »

(Dessin, lavis, photographies et photomontages)

(Henri Maccheroni)


Revue VERRIÈRES

Lire, écrire, ici et ailleurs

Un hommage à Claude Louis-Combet

(Centre régional du Livre de Franche-Comté, deuxième série - numéro 1, 2004)

Basarab Nicolescu, « L'improbable voyage »

Anne Longuet-Marx, « Traversée de la Forêt-Noire »

François Migeot, « Du sang dans les yeux ou comment perdre la tête »

Michel Surya, « Pour Claude Louis-Combet »

Ronald Klapka, « Entretien avec Claude Louis-Combet »

Claude Louis-Combet, « Oô, mythe et paysage »


Visions Visitations Passions

en compagnie de Claude Louis-Combet

(sous la direction de Stéphanie Boulard)

De Corlevour, 2008

Stéphanie Boulard, « Préface »

Claude Louis-Combet, « Sur l’état de grâce »

Christophe Fiat, « Claude Louis-Combet, l’anti-héros »

José-Laure Durrande, « Histoires malsaintes »

Michaël Johnson, « Marinus et Marina : le travestissement du passé »

Bernadette Engel-Roux, « Poème »

Claude Louis-Combet, « Pour célébrer Franz Marc »

Stéphanie Boulard, « Dadomorphoses »

Adrien Gür, « “Autour d’une image, toujours la même” : Vulves et Vanités dans l’œuvre de C. Louis-Combet »

Paul de Brancion, « Cour intérieure »

Christian Hubin, « Scission Nominale »

Chantal Brunot, « Les menstrues de Dieu »

Claude Louis-Combet, « Cosmogonie »

Yves Peyré, « L’Alternance de la voix, le bref et l’immense »

Béatrice Bonhomme, « Le poème de Claude Louis-Combet ou la vision inaugurale »

Stéphane Lavauzelle, « Claude Louis-Combet et le dédire de l’écriture »

Salah Stétié, « Colombe d’eau mortelle »

Frédérique Joseph-Lowery, « Le phalle en ses Figures de nuit : les terminaisons nerveuses du nom dans l’écriture de Claude Louis-Combet »

Salah Stétié, « De l’échec comme dimension de l’œuvre »

Joël-Claude Meffre, « Trois “offertes” à l’homme au texte »

Claude Louis-Combet, « Une bulle toujours ouverte »

Table des références aux ouvrages de Claude Louis-Combet

Ouvrage illustré par les artistes :

Bérénice Constans, Ses crocs aiguisés ressemblent à la queue d’une morue, 2001

Felix de Recondo, Transi 5, plâtre 2002

Dado, Sans titre

Louis-René Berge, L’Ange noir

J.-G. Gwezenneg, Clôt Secrètuus

Roland Sénéca, Les Cartes à jouer du corps – ou le dessin mimétique

Henri Maccheroni, photographie de la série Vanités-méditation, 1999-2000

Pierre Bassard, La Chambre


LA FEMELLE DU REQUIN

Rencontre : Claude Louis-Combet

N° 35 – Hiver 2011

Présentation

« Ma façon d’aimer », entretien

« Autoportrait de Lune sous hypnose », par C. L.-C. (inédit)

« Intérieur nuit », par Christian Casaubon

« Le diable au corps », par Laurent Roux

« Cette part d’ombre radicale », par Sylvain Nicolino

« Comme un trou au milieu », par Fabien Courtal


Revue EUROPE

novembre-décembre 2012

Jean-Baptiste Para, « Entre la nuit matricielle et la lumière de la parole »

Marc Blanchet, « Phrases pour Claude Louis-Combet »

Claude Louis-Combet, « Le sang du fils »

Alexandre Salas, « L’expérience mythobiographique »

Claude Louis-Combet, « L’étrangeté de se lire et d’être lu »


Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, n° 905

CLAUDE LOUIS-COMBET

FLUENCES ET INFLUENCES

Textes réunis et présentés

par France Marchal-Ninosque

et Jacques Poirier

Presses universitaires de Franche-Comté, 2012

Jacques Poirier, « Avant-propos »

Dominique Bondu, « Un ermite influent malgré lui dans la création littéraire contemporaine »

Les Sources

France Marchal-Ninosque, « Des manuscrits de Claude Louis-Combet au Centre Jacques-Petit et de quelques inédits »

Élodie Bouygues, « Genèse du Bœuf-Nabu »

Héloïse Cabiron, « Le manuscrit des Errances Druon »

Noura El Cheikh, « Les principales sources spirituelles de Marinus et Marina à la lecture des marginalia »

Marianne Froye, « Claude Louis-Combet – Abbé Bremond : regards croisés »

Myriam White-Le Goff, « Le Roman de Mélusine : de Jean d’Arras à Claude Louis-Combet »

Marianne Massin, « Une atopique inspiration platonicienne »

L’Imaginaire

Gérard Bonnet, « La conversion à l’œuvre »

Alexandre Salas, « Sainteté ou monstruosité ? Figures littéraires d’une sainteté-limite »

Marie Miguet-Ollagnier, « L’imaginaire de la métamorphose dans des récits récents de Claude Louis-Combet »

Dominique de Courcelles, « Il est minuit passé, Claude Louis-Combet ? »

Anne Longuet Marx, « La chiquenaude initiale »

Yaël Cange, « De la nature, conçue comme émanation d’un principe divin, dans l’œuvre de Claude Louis-Combet »

Cyril Piroux, « De Samuel Beckett à Claude Louis-Combet. De la dissolution du sujet dans la parole à son enfoncement dans l’imaginaire »

L’Esthétique

Marie-Hélène Boblet, « “En quelque lieu que l’on aille on touche une vie antérieure”, G. Trakl, “Psalm”, première version »

Alain Romestaing, « Plis et fluence dans Voyage au centre de la ville »

François Dominique, « Masculin, féminin, neutre »

Bernard Forthomme, « La supposition impossible suivant Claudine Moine »

Stéphanie Boulard, « Déchirer, mordre, écrire : Claude Louis-Combet à l’œuvre »

Jacques Houriez, « Désir, passion et sainteté dans l’œuvre de Claude Louis-Combet »

Aude Bonord, « “Écrire-comme-prier”. Claude Louis-Combet, une pensée spirituelle de la littérature »

Jacques Poirier, « Qu’allez-vous devenir, mon pauvre ami ? »

Daniel Vidal, « Claude Louis-Combet et la catastrophe du sacré : l’Homme dans l’après-coup de son Dieu »

Claude Louis-Combet, « Lisez ce que j’écris, vous me direz qui je suis »

Réactions de Claude Louis-Combet, recueillies par France Marchal-Ninosque

Index Nominum

Index Operum

Bibliographie de Claude Louis-Combet (jusqu’en 2011)


LES FEMMES MYSTIQUES, HISTOIRE ET DICTIONNAIRE

Sous la direction de Audrey Fella

(Paris – Robert Laffont – collection Bouquins, 2013)

Rubriques :

– Antoinette Bourignon

– Louise du Néant

– Marie de Valence

– Claudine Moine

– Marie des Vallées

– Armelle Nicolas


MATRICULE DES ANGES

(mars-avril 1997 – n° 19)

Dossier Claude Louis-Combet

« Claude Louis-Combet : les confessions d’un parjure », par Thierry Guichard

« Des mères et une martyre », par Thierry Guichard

« Paillasson », inédit de Claude Louis-Combet, repris in Proses pour saluer l’Absence (1999)

« La bibliothèque matricielle », par Thierry Guichard

« L’écriture consacre l’Absence », entretien avec Thierre Guichard


MATRICULE DES ANGES

(mars 2014 – n° 151)

Dossier Claude Louis-Combet

« De la sainte vie des formes », par Benoît Legemble

« À l’ombre mystique des corps », entretien avec Benoît Legemble